Syndicat CFE-CGC | Métallurgie Lorraine

dimanche 26 mars 2017
Dernières nouvelles
Accueil >> EDITO DU PRESIDENT >> Remettre le peuple au centre du programme électoral présidentiel !

Remettre le peuple au centre du programme électoral présidentiel !

Gilles HEMMERLING

Comme chaque Français, à moins de me boucher les oreilles et de me bander les yeux, il m’est impossible d’éviter le cirque médiatique causé par ce qui devrait être une campagne électorale.
J’ai beau suivre les interventions de tous les candidats, personne, je dis bien personne, n’aborde l’avenir de la France. Aucun d’entre eux ne parle de l’industrie et des emplois qui devraient assurer notre avenir.

Notre tissu industriel va à vaux l’eau, les grands groupes ne pensent qu’à leurs profits immédiats et les PME sont pressurisées par ces mêmes grandes entreprises et l’administration fiscale.
Pendant ce temps, les candidats préfèrent se chamailler pour savoir lequel d’entre eux dépense le plus en costumes. Je ne suis pas convaincu que ce soit le sujet qui intéresse le plus les Français.
Au lieu d’aborder le rallongement du temps de travail ou le recul de l’âge de départ à la retraite, il serait plus judicieux de trouver des solutions pour créer de l’emploi et donc les fonds nécessaires pour pouvoir maintenir nos droits.
Quand l’un ou l’autre fait une proposition concrète, c’est pour proposer de créer une taxe sur les robots, qui fragiliserait encore plus notre industrie par le renchérissement du coût du travail.
Par contre, personne ne propose de taxe intelligente sur l’automatisation des emplois non dé-localisables souvent occupés par des personnels non qualifiés, c’est-à-dire les citoyens qui ont le plus de mal à trouver un emploi. Je songe aux caisses automatiques dans les supermarchés, aux postes de péage des autoroutes, aux pompes à essence automatisées ou encore aux distributeurs automatiques de pain, mais il y a encore bien d’autres exemples.
Alors, si je pouvais adresser une demande à nos candidats de tous bords, je leur dirais de remettre le peuple au centre de leur programme en lui garantissant des emplois par des mesures concrètes simples à mettre ne œuvre et non par de longues tirades politiciennes.

                                                                                                                                          Gilles HEMMERLING

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page