Syndicat CFE-CGC | Métallurgie Lorraine

dimanche 22 octobre 2017
Dernières nouvelles
Accueil >> SECTIONS >> FAURECIA HAE

FAURECIA HAE

log_faurecia

  • Qui sommes-nous ?
  • Actions
  • Publications
  • Comment nous joindre ?
  • Liens

GillesLa section Faurecia HAE sur le site  SMART à Hambach existe depuis 1997 date de la création du site automobile. L’entreprise a changé plusieurs fois de nom. De DYNAMIT NOBEL FRANCE en 1997 nous sommes successivement  passés DNK, PLASTAL et enfin FAURECIA HAE. Cette section composée fin 2015 de 36 adhérents issus de tous les collèges, réalise de bons scores aux élections avec 100% dans le collège cadres et 25% tous collèges confondus. La CFE-CGC est toujours la deuxième organisation syndicale de l’entreprise depuis 1997.

De gré ou de force !

Voila un peu plus d’un an, notre entreprise était rachetée et passait sous un autre drapeau. Monsieur Jean-paul Thierry accompagné de Monsieur Kerr nous affirmait : « Nous ne venons pas en conquérants. Chaque usine garde ses spécificités et son indépendance ».  A la CFE-CGC nous trouvions cela logique puisque la force d’un ensemble est la résultante des capacités et compétences individuelles qui composent cet ensemble.

La réalité est toute autre. Chaque jour, pour ne pas dire chaque heure, apporte sa nouvelle consigne et exigence du groupe. Nous sommes ouverts à tout, car nous savons que nous avons toujours à apprendre. N’étant pas totalement idiots, nous pensons aussi que le groupe pourrait gagner à reprendre certaines de nos pratiques.

Que Nenni, formations et consignes dans le sens groupe-site se succèdent. Comme à Hambach nous sommes (encore) des êtres libres certains d’entre nous, font remarquer que tout n’est pas bon dans ce qui nous est inculqué et que tout ce que nous faisions n’était pas mauvais. C’est là que commence le crime de lèse majesté……

Vendredi dernier, les salariés ayant participé à une formation le lundi, ont été convoqués pour un recadrage. Un salarié avait osé discuter le bien fondé d’une procédure, un autre a fait une remarque sur l’utilisation de l’anglais. Notre directeur de site a rappelé que les changements se feraient de gré ou de force et que si quelqu’un est trop malheureux, ou a trop de mal à s’adapter, la porte est grande ouverte !!!

Dans un courrier adressé à notre PDG Monsieur Yann Delabrière il y a quelques mois déjà, la CFE-CGC qualifiait la structure et le mode de fonctionnement de la maison FAURECIA, de type soviétique. Comme si la pression de cette machine infernale ne suffisait pas, maintenant certains salariés pratiquent la délation. Si la direction a fait un recadrage aux participants à cette formation, c’est suite à la « plainte » d’un collègue. Bien qu’aucun d’entre nous n’ai eu à vivre cette triste période, on a l’impression d’être sous le régime de Vichy. Les conquérants imposent des lois et  certains d’entre nous n’hésitent pas à dénoncer leurs collègues de travail pour se faire bien voir.

Alors, pour aller dans le sens de la direction la CFE-CGC va aussi tout faire pour faire appliquer la loi par le groupe, de gré ou de force*. Le groupe exige que nous portions des tenues ? C’est au groupe de les faire laver et d’en assurer l’entretien. La CFE-CGC exige l’application de la loi de gré ou de force ! Pour la formation, la loi exige une présentation d’un plan avant le début de l’année. Jusqu’à présent l’entreprise se contentait de présenter l’affaire en cours d’année. La CFE-CGC exige une application de la loi ! Que ce soit de gré ou de force ! En ce qui concerne l’utilisation de la langue française, nous avons des lois. La CFE-CGC les fera appliquer. Nous n’hésiterons pas à aller devant les tribunaux. Si le mot d’ordre est désormais de gré ou de force, le groupe Faurecia en assumera la responsabilité. Jusqu’à présent les hommes et les femmes qui composent cette entreprise ont su faire tourner cette boîte par l’implication et en bonne intelligence. Si à l’avenir tout se passe de gré ou de force, le groupe devra accepter de récolter ce qu’il aura semé. Chacun sait comment a fini ce géant qu’était l’union soviétique. Les dirigeants de ce groupe devraient se montrer un peu moins hautains, car toute proportion gardée, une famille avec un endettement équivalent à celui de Faurecia devrait faire un dossier de surendettement, et une PME ou une ETI, aurait déjà déposé le bilan.

Nous avons deux possibilités pour construire notre avenir ensemble, de gré ou de force avec le groupe contre les salariés (au moins une partie d’entre eux) ou alors, en bonne entente avec l’intelligence et les capacités de chacun pour le bien commun. A la CFE-CGC nous sommes persuadés que seule la deuxième solution a une chance à long terme, mais, s’il faut y aller de gré ou de force, nous saurons mettre les moyens pour que la loi soit respectée.

*à la CFE-CGC par force, nous entendons la force de la loi

Gilles HEMMERLING
élu titulaire CE et DP Délégué syndical
Tél. 06 07 08 83 20
E-mail
Natacha HAMANN
élue suppléante au CE
Olivier TRABAC
élu DP suppléant
Marc ANDRÉ
élu DP suppléant
Sandrine PIRA
élue DP suppléante
Aain HAMANN
élu DP titulaire
Rachid MELLALI
élu titulaire au CE
Eric BARBIER
élu titulaire DP et suppléant au CE

Faurecia1



Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page