Syndicat CFE-CGC | Métallurgie Lorraine

mercredi 25 mai 2022

ThyssenKrupp : un accord signé par la CFE-CGC

 

Alors que la direction de ThyssenKrupp industrial solutions avait annoncé, il y a quelques mois, un plan de licenciement, un accord a finalement été signé mardi soir avec les représentants du personnel.

« Il y aura finalement 23 licenciements, contre 30 prévus initialement. Ce sont des gens qui travaillent à l’atelier », précise Pascal Muller (CFE-CGC), plutôt optimiste, même s’il confie qu’« un sentiment bizarre » règne à présent au sein du site Sarregueminois. « Les avis sont partagés. D’un côté nous sommes tristes de la fermeture de l’atelier. De l’autre, plutôt rassurés par cet accord durement négocié qui semble satisfaire tout le monde…   Les gens vont toucher leur salaire pendant une période de reclassement qui s’étalera jusqu’à dix-huit mois. S’ils trouvent un travail et que celui-ci ne leur plaît pas, ils pourront à nouveau avoir droit au reclassement ».

Source : Le Républicain Lorrain, édition du 8 novembre 2018

 

ThyssenKrupp veut supprimera un tiers de son effectif

à voir également

Vente de Smart : Mario MUTZETTE (CFE-CGC) rencontre la Ministre

Pour la seconde fois en moins de 10 jours (à Bercy le 22 juillet et …

Vente de Smart Hambach : le point de vue de la CFE-CGC

« Comment pouvons-nous être sacrifiés de cette manière ? »     Mario MUTZETTE a été reçu, avec …