Syndicat CFE-CGC | Métallurgie Lorraine

mercredi 14 novembre 2018
Accueil >> ACTUALITÉS >> Métallurgie Lorraine >> Assemblées générales >> Assemblée Générale octobre 2018

Assemblée Générale octobre 2018

Les adhérents du syndicat CFE-CGC Métallurgie Lorraine se sont réunis à Metz Hauconcourt, mercredi 24 octobre 2018, en Assemblée Générale pour faire le bilan des actions des 4 dernières années (rapport d’activités 2014/2018), ratifier le rapport financier de la mandature, définir les perspectives et actions pour les 4 années à venir, valoriser notamment les Délégués Syndicaux qui réalisent le plus grand nombre d’adhésions, mettre à l’honneur les adhérents totalisant le plus d’ancienneté, désigner le nouveau Conseil Syndical et les membres de la Commission de contrôle financier pour la mandature 2014/2018, et se retrouver autour d’un cocktail dînatoire convivial.

L’assemblée Générale présidée par Alain MONPEURT, Secrétaire Général du syndicat et Président du syndicat par intérim, s’est déroulée en présence notamment de Jean-Yves HEMERY, Secrétaire Général de la Fédération de la Métallurgie CFE-CGC, Éric LABOURÉ, Délégué Confédéral et membre du Bureau fédéral, Simon-Pierre POLICCIARDI, Secrétaire Confédéral, Xavier LE COQ, Délégué Confédéral et membre du Bureau fédéral, Daniel TROUILLOT, Président de l’Union Départementale de la Moselle, Emmanuel DUSSAUSSOIS, Président de l’Union Départementale de l’Aube, et Laurent FOURNET, Secrétaire Général de l’Union Locale de Châlons-en-Champagne, en charge de la communication pour l’Union Régionale CFE-CGC Grand Est.


Sur cette photo : Daniel TROUILLOT, Simon-Pierre POLICCIARDI, Éric LABOURÉ, Sébastien BATHELIER (candidat à la Présidence du Syndicat de la Métallurgie Lorraine), Xavier LE COQ, Jean-Yves HEMERY, et Alain MONPEURT, qui est aussi Président de l’Union Régionale Grand Est.

Un hommage a été rendu à Gilles HEMMERLING, Président du Syndicat depuis 2007, décédé fin 2017.


Le rapport d’activités qui fait état d’une progression notable de 20% du nombre d’adhésions depuis le début de la mandature (+88% sur 8 ans et +174% sur 10 ans !). Le rapport mentionne l’ensemble des actions entreprises par le syndicat a été approuvé à l’unanimité des membres présent et représentés. Le bilan financier, présenté par Thierry TOZZI, approuvé chaque année par le Conseil Syndical, puis publié conformément à la législation, été ratifié à l’unanimité par l’Assemblée Générale.

Les sections syndicales ayant réalisé le plus grand nombre d’adhérents ont été mises à l’honneur et récompensées. Il s’agit des sections de SOVAB représentée par Alexandre DEIDDA, VIESSMANN représentée par Didier ZIMNY, FERCO représentée par Régis IDOUX, PSA Trémery représentée par Michel FRAISEAU, PSA Borny représentée par Jean-Jacques STEIMETZ, NORAUTO représentée par Alain MONPEURT, LORMAFER représentée par Thierry TOZZI, FONDERIE LORRAINE représentée par Ismet GUR, MAGNA CHASSIS représentée par Étienne BRUDER et GRUNDFOS représentée par Pascal TOURCHER.

C’est une tradition lors de chaque Assemblée Générale du Syndicat : les adhérents les plus anciens et les plus fidèles ont été mis à l’honneur, très largement applaudis et récompensés sur scène pour la remise de leur diplôme et d’un cadeau du syndicat par Alain MONPEURT. Extrait vidéo :

Il s’agit de : Antoine LITTNER (46 ans d’ancienneté), Jean-Claude LEGRAND (34 ans), André VINVENT (34 ans), Michel WEISSENBERGER (34 ans), Jean-Luc HAAG (28 ans), Raymond KOCHERSPERGER (24 ans), Jean-Louis KIEFFER (24 ans), Florence LAUCH (24 ans), Sylvain FORATO (20 ans), André CAPUTO (20 ans) et Marc EINSWEILER (20 ans). Félicitations !

 

Élection du Conseil Syndical pour la mandature 2018 / 2022 :

L’Assemblée Générale a ensuite procédé à l’élection du Conseil Syndical qui administrera le Syndicat pour les 4 années à venir. Les 15 candidats pour le nouveau Conseil ont été élus à la majorité.

Le Conseil Syndical 2018/2022 sera ainsi composé de Sébastien BATHELIER (candidat à la Présidence), Alain MONPEURT (candidat Secrétaire Général), Didier ZIMNY (candidat vice-président Moselle), Serge HOLLEVILLE (candidat vice-président Meurthe-et-Moselle), Alexandre DEIDDA (candidat Secrétaire Général adjoint), Thierry TOZZI (candidat Tésorier), Jean-Luc HAAG (candidat Trésorier adjoint), Pascal MULLER, Laura BOUTRON, Sandra BIACHE, Michel FRAISEAU, Mario MUTZETTE, Régis IDOUX, Jean-Jacques STEIMETZ et Timothy HANNIS. Félicitations !

Le nouveau Conseil Syndical se réunira, conformément aux statuts, le 5 novembre 2018 à Longeville-lès-Metz, pour élire, en son sein, les membres du nouveau Bureau du Syndicat.

Les candidats membres de la Commission de Contrôle financier qui ont été élus à l’unanimité sont : Pierre-Alexis KUHN, Dominique GAUTHIER et Christophe BURKHARD. Félicitations !

 

Discours de Jean-Yves HEMERY,
Secrétaire Général de la Fédération de la Métallurgie CFE-CGC 

Ouverture du discours de Jean-Yves HEMERY,
Secrétaire Général de la Fédération de la Métallurgie :

L’intervention de Jean-Yves HEMERY, en synthèse :

« Je remercie Alain MONPEURT pour son invitation et présente les excuses de Gabriel ARTERO, Président de la Fédération de la Métallurgie CFE-CGC, qui s’efforce toujours d’être présent mais il est retenu ce jour par une autre Assemblée Générale à LYON.

Gilles HEMMERLING, qui manque à toutes et à tous, a passé à peu près la même durée au bureau de la Fédération et il nous manque aussi. Cette impulsion qu’il a donnée à votre syndicat, fait qu’il a le record de croissance des syndicats de la Fédération et c’est tout à fait remarquable. Je vous souhaite de réussir, même si nous savons tous que c’est difficile. Merci au Conseil Syndical et au bureau qui ont contribué à cette belle réussite et bon courage à celles et ceux qui entrent dans cette nouvelle équipe un peu féminisée. Cela dit, il reste des progrès à faire, espérons qu’il y ait des femmes au prochain bureau !  Des efforts sont faits mais c’est difficile, car dans nos métiers, il y a peu de femmes (21 %). La loi REBSAMEN, qui a rendu obligatoire la mixité dans toutes les élections professionnelles, complique la vie mais c’est salutaire.

Je vous propose de débattre sur l’un des sujets importants, notamment :

  • L’évolution du dispositif conventionnel de la Métallurgie,
  • La mise en place des CSE,
  • L’actualité au niveau Interpro (Assurance chômage, réforme des retraites, formation professionnelle…)
  • Le Congrès Fédéral à TROYES,
  • L’AGE relative à la réforme des statuts confédéraux des Unions Territoriales

Deux sujets sont retenus par les membres de l’assemblée :

Un peu plus de 9 000 CSE ont été mis en place dans les entreprises du secteur privé. Le nombre de mandats est réduit de 30 % de mandats mais globalement, les résultats sont plutôt satisfaisants pour la CFE-CGC. Il convient de communiquer les résultats à la Fédération, surtout s’ils sont bons, bien entendu. 20 à 25 % des CSE auront été mis en place en 2018, c’est un gros chantier et énormément de travail pour tous. Le plus gros reste à faire en 2019 (75 à 80% des CSE). Au niveau de la Fédération, des modèles de CSE sont mis à disposition, c’est un peu tardif mais cela représente également un gros travail.

En Alsace-Moselle, 4 collèges ont été négociés par la CGT et ce, jusqu’à ce que les négociations de la CCN soient terminées. En attendant et si un accord peut être trouvé sur le nombre de collèges avec les autres organisations syndicales et qu’il est voté à l’unanimité, il faut en profiter pour revenir à 3, sachant qu’il y a toujours un collège encadrement lorsque le nombre de cadres, dans l’entreprise, est supérieur à 25. En cas de doute, il est recommandé de consulter les juristes de la Fédération.

  • LA CCN 

Actuellement, il existe 78 CCN Territoriales dont une CCN Nationale Ingénieurs et Cadres et une CCN Nationale Sidérurgie. Une remise à plat total du tissu conventionnel est en cours et devrait aboutir fin 2019, mais il n’est toutefois pas certain que la CFE-CGC signe. Deux années seront ensuite nécessaires à sa mise en place. 9 thèmes sont à négocier, le dernier étant le dialogue social. Seules 4 organisations syndicales sont représentatives puisque la CFTC n’existe plus au niveau national. Quant à la CGT, elle a déjà fait savoir qu’elle ne signera pas. Au niveau du poids de signature, la 1èreorganisation syndicale est la CGT avec 30 %, suivie de la CFDT, avec 29 %, de la CFE-CGC, avec 22 % puis de FO, avec 18.5 %. L’UIMM compte 12 000 établissements adhérents sur 42 000 dans la Branche Métallurgie. »

Un débat s’instaure au sujet des critères et du nouveau système de cotation de classification.

L’analyse des emplois sera définie par 6 critères classants communs à tous les emplois (système de points). Ce sera la fonction qui sera prise en compte et non plus le poste ou le diplôme. Les fiches de poste seront réévaluées tous les deux ans ou en cas de changement de poste.

Pour conclure, Jean-Yves HEMERY remercie les participants pour ce débat animé et précise que tout n’est pas encore négocié. La Fédération a déjà participé aux séances de cotation et des formations seront organisées, le moment venu, pour tous les DS (2 000 au niveau de la Métallurgie).

 

Christine MARTIN DIT-BUGNARD, Responsable administrative de l’Union Régionale
a été félicitée et applaudie pour son dévouement et son implication

et un cadeau lui a été remis par Sébastien BATHELIER :

 

 

Pour télécharger l’extrait du compte-rendu de l’Assemblée Générale, cliquez ici :

Extrait_Compte-rendu_AG_CFE-CGC_Metallurgie_Lorraine _24-10-18

Il s’agit d’un extrait : pour des raisons de confidentialité, les chiffres concernant
notamment les adhérents par section ne figurent pas dans ce document.

Le compte-rendu détaillé est disponible via l’accès adhérents de ce site :
-> Téléchargements -> Assemblée Générale Ordinaire

 

Les photos sur publiées sur la page Facebook du Syndicat -> cliquez sur ce logo :

 

 

à voir également

Smart Hambach : « On est repartis pour au moins 15 ans, et on ne peut que s’en réjouir. » Mario Mutzette DSC CFE-CGC smart

Pour Mario Mutzette (Délégué Syndical Central CFE-CGC), « on ne peut être que satisfait de ce …

Planning des formations syndicales 2018

L’Union Régionale Grand-Est organise des formations dans votre région. Pour en savoir plus, cliquez sur …